Théatre aux mains nues
illustration
fermer
dates
Dates

Portes ouvertes des formations le samedi 7 mars 2020 à partir de 14h  Réservation conseillée pour le cours ouvert.

Exposition « L’école du Théâtre aux Mains Nues » du 24 février au 20 mars 2020  Marionnettes, photos, vidéo

Présentation de travaux de fin de formation Gratuit sur réservation

Formation de Marionnettiste
25-26-27 février 2020 à 20h 

Formation à la Marionnette à gaine
20 juin à 20h, 21 juin 2020 à 15h

prix
Tarifs

Présentation de l'école

Dates & tarifs

Le Théâtre aux Mains Nues est un théâtre d’essai et d’art. Espace de création, de diffusion et de formation, c’est un lieu intermédiaire entre l’artiste et le public, entre l’artiste et la transmission, entre le chercheur et l’application.

Les « arts de la marionnette » sont un territoire en expansion. Nous accueillons volontiers sur notre théâtre tout artiste qui s’exprime par objets interposés. Mais à l’école, nous nous attachons à ce qui constitue « l’art du marionnettiste ». C’est à dire à l’art de celle ou de celui qui est capable de saisir le moment exact où la manipulation se transforme en animation.

Les savoirs et les savoir-faire « marionnettiques » se transmettent et se construisent dans l’interaction des participants et dans l’interaction de la matière et du vivant. En accord avec les artistes-formateurs nous avons bâti, au fil des ans, une progression dans l’ordre des acquis. Elle se fonde principalement sur l’expérimentation en situation de jeu.

De ce moment clef, les élèves, selon leur projet personnel, pourront considérer d’un regard nouveau les applications de l’art du marionnettiste dans les milieux de l’éducation, de l’enseignement, de la thérapie, de l’intégration sociale et bien sûr dans celui du spectacle vivant.

Pierre Blaise, directeur

La mise en relation des pratiques

L’équipe est composée d’artistes en exercice, leur parcours est consultable sur ce site.  Ils envisagent la transmission comme une invitation à la recherche et à l’expérimentation. Le dispositif d’enseignement offre aux élèves la possibilité d’une pluralité de rencontres.

Des partenariats choisis favorisent la mise en relation des pratiques : workshop en commun avec les clowns du  Samovar, ou avec les vidéastes de l’école de graphisme Autograph, correspondance masques-marionnettes explorée avec l’association « Les Créateurs de masques », accueil à la Villa mais d'ici - Aubervilliers chez la Cie des grandes Personnes ...

Par ailleurs, des rencontres sont proposées avec les lieux partenaires du Théâtre aux Mains Nues : visite du  Département des Arts du Spectacle de La Bibliothèque Nationale de France, conférences au Mouffetard-théâtre des arts de la marionnette, information professionnelle dispensée par THEMAA -l’association nationale des marionnettistes-etc…

Une pédagogie de l’échange

La pédagogie s’appuie sur l’échange des compétences et des vécus générationnels.  L’école se renforce de l’hétérogénéité de ses participants.  Les groupes  sont limités à  14 personnes, de ce fait chacun bénéficie d’un accompagnement individualisé.

Le partage des savoirs est au cœur de l’apprentissage, comme il est au cœur de tout spectacle ; l’école accueille ensemble :

  • les artistes et les techniciens du spectacles (comédiens, décorateurs, costumiers, circassiens, chanteurs...)  qui veulent ajouter la marionnette à leurs compétences,
  • Les plasticiens (sculpteurs, illustrateurs, designers, performers …)
  • les professionnels des secteurs éducatif ou socio-médical (éducateurs, art-thérapeutes…) qui utilisent la marionnette comme outil de médiation
  • les personnes en reconversion
  • les étudiants souhaitant devenir marionnettistes

Un accompagnement à l'insertion

Parce que les compétences artistiques ne suffisent pas toujours à produire un premier spectacle, l’école et le théâtre se mobilisent ensemble pour faciliter l’insertion professionnelle.

Des « Boites à outils » sont intégrées aux formations professionnelles. Elles se présentent sous la forme d’échanges avec des professionnels de la culture.

Le « Compagnonnage » est le prolongement naturel de l’activité pédagogique. Il contribue à l’émergence de vocations et au surgissement de formes nouvelles par l’accompagnement administratif et financier de jeunes équipes

Les locaux

Créée par Alain Recoing il y a plus de vingt ans, l’école du Théâtre aux Mains Nues s’est développée et  a été entièrement rénovée en 2017, avec le soutien de la Mairie du XXème arrondissement de Paris, de la Ville de Paris, de la Région Ile-de-France et de la DRAC Ile de France.

Les élèves disposent désormais de locaux qui leur sont entièrement dédiés. La  salle de répétition « Antoine Vitez » offre un plateau de 55m2,équipé en son et lumière et doté d’un gradin. Les cours de construction se font dans l’atelier « Maryse Le Bris ». L’atelier de 100 m2 est contigu à la salle de répétition. Il est équipé, outillé, avec consommables fournis. Cuisine, sanitaires et bureaux de la chargée de formation sont attenants.

Les marionnettes d’exercice

L’apprentissage de la manipulation implique l’entretien d’une importante collection d’instruments. Une centaine de marionnettes d’exercices de tous types est mise à disposition : gaines, marottes, bunraku, objets, marionnettes sur table, muppets, etc..Certaines sont empruntables par les élèves, afin de faciliter leur entrainement personnel (en échange d'une caution)

Le centre de ressources

La création se conçoit à partir de sources et de ressources.  La bibliothèque « Georges Goubert », située dans la galerie du Théâtre rassemble des livres, des périodiques et des documents sur la marionnette, des textes dramatiques, des vidéos.

 Pour suivre  l’actualité des formations et le calendrier des inscriptions,  inscrivez-vous à la newsletter des formations !

News
Letter
Newsletter
Je m'abonne aussi à la newsletter des formations.