Théatre aux mains nues

Formateurs

illustration
Lucile Beaune
formation 170h : manipulation

Lucile Beaune est diplômée d'une licence professionnelle d’encadrement d’ateliers de pratique théâtrale à la Sorbonne, Paris III en 2009, elle se forme aux arts de la marionnettes au Théâtre aux Mains Nues en 2010 (formation annuelle) ainsi qu’à l’ESNAM (école supérieure nationale des arts de la marionnette - 9ème promotion 2011- 2014).

Elle créé sa compagnie INDEX, implantée en Essonne en 2015 suite à la création de son premier spectacle « La petite conférence manipulée ». Elle bénéficie pour ce spectacle d’un compagnonnage auprès du Théâtre aux Mains Nues. 

Depuis 2017 elle est "artiste associée" au théâtre de l'Agora, scène nationale d'Evry et de l'Essonne (91).

 

illustration
Samuel Beck
Formation 498h : manipulation en gaine, suivi des projets de fin

Il se forme au Théâtre aux Mains Nues, puis au Conservatoire Royal de Bruxelle et à  l’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette, dont il sort diplômé en 2011. Il crée la compagnie Moloko+. Il collabore avec la compagnie Daru-thempo, pôle de marionnette en Essonne, les labo du TJP de Strasbourg, il joue  le solo 54X13 sous la direction de Guillaume Lecamus. Il est membre du Projet D,  collectif de marionnettistes, implanté dans le Jura.

illustration
Pierre Blaise
Formation 498h et 170h : manipulation, dramaturgie

Metteur en scène, auteur, marionnettiste, directeur du Théâtre aux Mains Nues
En 1977, Pierre Blaise fonde et dirige le Théâtre Sans Toit, d’abord orienté vers le théâtre de rue. Il y développe un art visuel fondé sur la pratique du masque. Par l’intermédiaire du Théâtre du Petit miroir, il rencontre le maître de marionnettes chinois Li-Tien Lu qui déterminera sa volonté de se diriger vers le théâtre de marionnettes. L’adaptation de la gaine taïwanaise, considérée comme « un acteur en miniature », à la gaine traditionnelle occidentale lui permet de créer un genre de théâtre de marionnette au jeu réaliste comme dans Le Roman de Renart.

Ses premiers rôles en tant que marionnettiste lui sont confiés par Alain Recoing. Il participe à la génération des marionnettistes engagés au Théâtre National de Chaillot par Antoine Vitez. Il y jouera dans une dizaine de spectacles et y présentera trois mises en scène, dont « Grain-de-sel en mer » d’après Eugène Sue.Il crée plus de vingt-cinq spectacles au Théâtre Sans Toit, d’inspiration picturale ou textuelle

Considérant la marionnette comme un instrument théâtral, il développe une méthode fondée sur la dramaturgie du jeu.
Il a enseigné à l’Ecole Charles Dullin, au Grenier de Toulouse, au Théâtre National de Chaillot, à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières. Il intervient dans des conservatoires et de nombreux stages.

 

 

illustration
Ombline de Benque
formation 498h : construction

Issue des arts plastiques, Ombline de Benque se forme ensuite à la marionnette. Sa rencontre avec Philippe Genty à l'ESNAM est décisive dans sa recherche sur le théâtre visuel.
Depuis 2001, avec la Cie Stratégies du Poisson, elle explore différentes formes d'écriture scénique. En 2006 et 2007, elle est lauréate des« Pépinières Européenne pour Jeunes Artistes » . Par la suite, elle signe plusieurs mises en scène et constructions de marionnettes pour les compagnies L'Alinéa (Brice coupey),l a Cavalière Bleue, le Théâtre des Turbulences...
En 2009 elle crée avec la danseuse Chorégraphe Katia Petrowick la Compagnie L'Embellie Musculaire, leur collaboration donne naissance à des spectacles : Système A.R.T, Pull Over. Et des performances In Situ : Les Soyeuses, Ombres Machines, Avant Travaux...

Elle enseigne  la construction de marionnette, notamment à L’Ecole Supérieure Nationale des Arts de la marionnette à Charleville Mézières.

http://www.omblinedebenque.blogspot.com

illustration
Pascale Blaison
Formation 498h : module sur la mousse sur la mousse

Passionnée par les arts plastiques autant que par le théâtre, Pascale Blaison débute comme comédienne à Nîmes, où elle est née. En 1982 elle « monte à Paris » pour suivre les cours de l’Ecole Jacques Lecoq .

Ensuite, rencontre décisive avec Philippe Genty . Elle participe à la création de «  Dérives «  en 1989 au Théâtre de la Ville, puis à la tournée internationale qui s’ensuit,  pendant 4 saisons.

Depuis, elle collabore en tant que constructrice, manipulatrice ou comédienne avec de nombreuses compagnies de théâtre et de danse.

illustration
Damien Bouvet
Formation 498h : workshop clown/marionnette

Damien Bouvet fonde la compagnie Voix Off en 1986. Il centre sa recherche sur la mise en jeu du corps, l’expression de sa matérialité. Le geste, la quasi-absence de parole et la fabrication-manipulation d’objets inventent un espace théâtral habité par le monde de l’enfance, la mythologie propre à ce monde et le rapport de l’homme à son animalité. Avec ou sans nez rouge, seul en scène, Damien Bouvet parcourt les terrains de jeux de l’enfance et leurs parts d’ombres, de rêves, de rires, de peurs, d’effrois parfois nécessaires.

http://catherine-bouvet.monsite-orange.fr/

 

illustration
Cécile Cholet
Formation 498h et 170h : interprétation, avec ou sans marionnette

Comédienne, ayant le goût des textes, elle joue dans les spectacles de S. Nordey, JP. Vincent, F. Fisbach, d’E. Pommeret, C Laluque. Elle collabore pendant  15 ans avec le théâtre Cazaril et le metteur en scène A. Caubet . Elle interprète, sous sa direction, Shakespeare, Büchner, Sophocle, Tchekhov, Claudel …  elle interprète également les auteurs contemporains, en particulier JP Quéinnec.

Elle se forme parallèlement à la marionnette et travaille sous la direction d'AM Leclerc et E Recoing.
Diplômée d’enseignement théâtral, elle a enseigné le jeu  dans des formations d’acteur (EDT 91, Ecole Du Jeu, stage Afdas…) ; depuis 2017, elle coordonne l'équipe pédagogique du Théâtre aux Mains Nues.

illustration
Franck Dinet
Formation 498h : workshop clown/marionnette

Clown (Amamouche), comédien, metteur en scène, fondateur et directeur du Samovar.

https://www.lesamovar.net/formation-professionnelle/equipe-pdagogique/intervenants-clowns

illustration
Mathieu Enderlin
formation 170h : manipulation et accompagnement des projets

C’est en étudiant le cinéma que Mathieu Enderlin s’intéresse au théâtre de marionnettes. Après une formation au Théâtre aux Mains Nues , il travaille comme acteur-marionnettiste sous la direction de Nicolas Gousseff, Jaime Lorca, Pierre Blaise et Dinaïg Stall. Il collabore à la mise en scène de plusieurs spectacles avec la compagnie d’Objet Direct et la compagnie Mnémosyne.

En 2014, il met en scène CUBiX, un spectacle qui  conjugue manipulation « rudimentaire » et technologie numérique pour interroger les mécanismes de la perception et de l’illusion. Son dernier spectacle Trace.s a été présenté au Mouffetard- théâtre des arts de la marionnette en 2019.

illustration
Gilbert Epron
formation 498h : fondamentaux de l’animation d’un objet

Formé à l’école Dullin et aux Beaux Arts, Gilbert Epron co-fonde le théâtre de la Mie de Pain et  tourne dans le monde entier. Il travaille ensuite aux  côtés de Pierre Blaise en tant que comédien, marionnettiste, constructeur de mécanismes, scénographe. En 2003 il crée sa compagnie Le Grand Manipule et invente des formes burlesques où théâtre d’objet et jeu d’acteur sont à l’honneur.

illustration
Christophe Evette
Formation 498h : marionnettes géantes

Directeur artistique du collectif Les grandes personnes

Plasticien et marionnettiste, Christophe Evette a réalisé et exposé des sculptures et bas reliefs polychromes racontant l’homme, sa famille et la place qui leur est dévolue dans la cité contemporaine. À la recherche de champs d’expression populaire pour la sculpture, il a créé des spectacles de marionnettes et d’objets, d’abord avec la compagnie Agitez le Bestiaire puis avec les Grandes Personnes depuis leur création en 1998. Il est passionné par les papiers mâchés.

illustration
Noémie Géron
Formation 170h : construction

Elle étudie à l'EDT91, à l’université Paris III Sorbonne Nouvelle, et se forme à la marionnette au Théâtre aux Mains Nues. Elle est initiée à la construction de marionnettes par Emilie Valantin et Greta Bruggeman. Elle passe le CAP d’accessoiriste réalisateur en 2018.

Elle réalise scénographie et marionnettes pour différentes structure et créations (CDN Le Fracas, Théâtre du passage, Cie Comme Si, Cie La Magouille…). De 2010 à 2015, elle est responsable des formations au Théâtre aux Mains Nues. Elle propose des ateliers et des stages au Théâtre aux Mains Nues, à l’EDT 91, à l’Hypokhâgne du lycée Joliot Curie de Nanterre, à l’IRTESS de Dijon…

Actuellement, ses activités se partagent entre formation et création, en particulier avec le collectif NAPEN. Elle travaille également à la réalisation d’un documentaire sur la fabrication de marionnette.

illustration
Gaelle Lecourtois
Formation 498h et 170h : voix

Formée à L’Ecole du T.N.S., elle joue sous la direction de E. Lacascade. R. Perez, E. Demarcy Motta, A. L. Liègeois. Formée au chant par F. Rondeleux au TNS, elle approfondit son travail vocal avec M. Viard. Elle écrit crée elle-même plusieurs spectacles, récemment en collaboration avec Nicolas Struve.

Diplômée d’enseignement théâtral, elle enseigne entre autres au Conservatoire d’Argenteuil.

illustration
Julie Linquette
Formation 498h : théâtre d'ombres

Marionnettiste et dramaturge de la Compagnie StultiferaNavis – Le Bateau des Fous, qu’elle a créée en 2002, Julie Linquette n’a de cesse, par ses spectacles et ses ateliers, d’explorer les différentes formes du théâtre d’ombre comme un théâtre de l’intime d’où peuvent jaillir la poésie et l’essentiel invisible. Parmi ses créations : Un souffle, une ombre, un rien (2010), Cartes sur Table (2014), DJ’itane (2015), Le Peuple de l’Ombre (2016).

https://www.lebateaudesfous.com/

illustration
Frédéric Marquis
Formation 498h et 170h : sculpture, modelage

Ancien étudiant à l’École Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Paris.

Pensionnaire de la villa Médicis de 1977 à 1979. Commande publique: Ministère des Finances une au titre du 1% artistique. pour le Département Informatique de la Trésorerie d’Amiens, de 14 bas reliefs, courant sur une longueur de 25 mètres.

Prix Art et talents 2006, Dreux. 1er prix de la biennale de sculpture de Voisins le Bretonneux 2016. Prix Artcité 2016, Fontenay sous bois. Enseignant à Paris ateliers depuis 1996. Enseignant au Théâtre aux mains nues à Paris, Décorateur de théâtre et de marionnettes.

 

illustration
Julika Mayer
Formation 498h : accompagnement des projets de fin de formation

Julika Mayer, marionnettiste, diplômée de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières.
De 2000 à 2011 elle codirige avec Renaud Herbin la Compagnie Là Où – marionnette contemporaine, implantée à Rennes. Elle fait partie des artistes de la plateforme COI Corps Objet Image, espace d’expérimentations, de confrontations et d’échanges autour de la création artistique pour les arts de la marionnette.
Depuis 2011 elle intègre l'équipe de direction en charge du département Figurentheater á la HMDK, University for Music and Performing Arts Stuttgart, Allemagne.
Son processus artistique est axé autour d'une recherche de langage visuel et des pratiques performatives dans la relation physique du corps á l'espace, á l'objet et á la marionnette. Souvent son travail se nourrit d'une démarche documentaire en quete des matiéres authentiques qui rentre en dialogue avec la performance.

https://www.julikamayer.com/about-france

illustration
Yasuyo Mochizuki
Formation 498h : corps et mouvement

Actrice, pédagogue et marionnettiste,Yasuyo Mochizuki participe, au Japon, à la réalisation et l’interprétation de spectacles en qualité de mime, clown et danseuse.

Elle suit la formation de l’École internationale Jacques Lecoq, du Laboratoire d’Étude du Mouvement (Département scénographie de l’École internationale Jacques Lecoq) et la formation professionnelle d’acteur marionnettiste du Théâtre aux mains nues, sous la direction d’Alain Recoing.
Actrice : elle travaille avec Complicite, sous la direction de Simon McBurney dans Strange poetryThe Elephant vanishes, Shun-kin et The Master and Margarita ; avec Alain Ollivier, dans Les Félins m’aiment bien, de Olivia Rosenthal.
Marionnettiste : Yasuyo travaille sous la direction de Pierre Blaise (Théâtre Sans Toit), dans Les AngesRomance dans les graves, Cailloux  et la danse de Zadig. Assistante à la mise en scène, elle participe à la création de Les insectes mis en scène par Pierre Blaise, et Personne, mis en scène par Fabrice Farchi (tremplin21) où elle est également interprète.
Pédagogue : Yasuyo anime des ateliers de mouvements et théâtre d’objet dans plusieurs pays.

illustration
Damien Schoëvaërt
Formation 498h : papier et pop up

Né à Paris de parents artistes graveurs, Damien Schoëvaërt-Brossault s’initie à la gravure dans l’atelier familial. Après des études de biologie, il devient chercheur à l’université de Paris Sud où il enseigne l’embryologie et la micro-anatomie. En 1981, il fonde le Théâtre au Clair de Lune et crée des spectacles de papier et de livres pop-up accompagnés par l’ensemble musical Carpe Diem.

Il mène un travail artistique sur l’image en réalisant des spectacles de théâtre d’objets. Il anime un groupe de travail : « Voir et produire des images d’art et de science. ». Il collabore régulièrement avec le marionnettiste Pierre Blaise pour des décors de spectacles ou des formations.

News
Letter
Newsletter
Je m'abonne aussi à la newsletter des formations.